SURIN (J. J.)


SURIN (J. J.)
SURIN (J. J.)

SURIN JEAN JOSEPH (1600-1665)

Jésuite dont on a retenu qu’il fut envoyé (en 1634) comme exorciste auprès des célèbres ursulines «possédées» de Loudun, mais dont l’importance tient avant tout à son expérience mystique et au fait qu’il fut un des grands spirituels du XVIIe siècle français.

«Pour porter des paroles d’amour de votre part, j’irai avec une trompette d’or, au milieu des places...» Jean Joseph Surin est parti en aventurier, en gentilhomme gascon, pour les régions inconnues de l’esprit; mais, quand il parle ainsi, il est atteint depuis vingt ans par la «folie» qui le retient, paralysé, dans le «cachot» d’une infirmerie, au collège de Bordeaux. Il a été pris aux pièges du voyage. Il rêvait d’une bataille où se jeter à corps perdu, «ne trouvant rien de plus beau qu’un coup d’épée reçu au travers du corps, me faisant mourir», disait-il. Le coup lui est venu, mais plus traître, du fond de lui-même. Ce qu’il dit encore, il l’a appris de cette blessure même, bien après la hardiesse des premiers départs. S’il est «l’homme peut-être le plus mystique du XVIIe siècle» (Malley), c’est parce que d’Artagnan est devenu Job.

Sa correspondance révèle, comme à l’état sauvage, un génie ardent et blessé. Il aime trop la vérité pour chercher à être exemplaire. Il témoigne, il souffre de l’amour sans aucun souci, et peut-être sans avoir assez le souci des limites qu’il outrepasse. Ce qu’il sait de l’absolu qui détruit et refait, il l’expérimente sans être délivré de son mal ni cesser de pousser l’audace jusqu’à la témérité. Rapide, intransigeant, il poursuit sa course. Mais c’est en claudiquant, depuis ce jour de 1645 où, saisi d’une impulsion qui symbolise le geste de sa vie, il s’est jeté d’une fenêtre et brisé la jambe; c’est aussi, très longtemps, poussé par l’angoisse qui est, dès ses premières années, le bruit d’une image insaisissable; c’est en poète et, dit-il, en «enfant perdu»; c’est encore avec sa sensibilité de lettré, avec son ironie et sa passion d’intellectuel; c’est en militant, ami des «pauvres» paysans et circulant dans les campagnes rongées par la misère; en robin rompu aux subtilités du style parlementaire; en gentilhomme qui désigne son humiliation même comme «un beau bouquet sur son chapeau».

Quand il sort du «tombeau» après vingt ans de maladie (1635-1655), il écrit ses ouvrages les plus importants. S’il a connu tous les désastres, son œuvre presque entière a subi un sort analogue: le lecteur se promène aujourd’hui parmi des ruines. Déjà, les livres publiés au XVIIe siècle ne correspondaient nullement au vaste dessein conçu et réalisé par leur auteur, en particulier à l’ensemble composé de quatre tomes et intitulé Catéchisme spirituel ... Les éditeurs puisaient à leur gré, pour des publications à succès, dans le fonds des manuscrits dont ils avaient communication. Une grande partie de ces textes a, de ce fait, disparu: un Traité de l’amour , un Traité de la perfection , un Traité des secrets de la grâce , un Discours justificatif des choses mystiques , une Explication de diverses questions mystiques . Une autre partie a été librement exploitée pour être donnée au public: les Cantiques (Bordeaux, 1660), le Catéchisme spirituel ... (2 vol., Rennes-Paris, 1657-1663), les Fondements de la vie spirituelle (Paris, 1667), les Dialogues (3 vol., Paris, 1700-1709), Le Triomphe de l’amour (Paris, 1829). De certaines de ses œuvres, qui circulaient sans pièce d’identité, transcrites, réexpédiées et reproduites sans contrôle par des mains plus dévouées qu’expertes, quelques-unes furent saisies au passage et publiées telles quelles, ainsi le manuscrit dont «un ecclésiastique» trouva une copie et qu’il «fit imprimer sous son nom». D’autres ont été restituées avec la forme que Surin leur avait donnée: Les Questions importantes sur l’amour de Dieu (Paris, 1930), deux des quatre livres de l’autobiographie spirituelle et médicale intitulée Science expérimentale (Toulouse, 1928), les Poésies et les Contrats (Paris, 1957) et, tout dernièrement, l’ouvrage qu’il disait «sans comparaison meilleur que le reste et plus pénétrant», le Guide spirituel (Paris, 1963). Enfin, jusque-là dispersées partout, coupées, augmentées ou corrigées par des propriétaires successifs, souvent cachées sous l’anonymat d’«œuvres spirituelles» dont les stocks s’accumulent dans les cités mortes des Archives, ses lettres paraissent (Correspondance , Paris, 1966), corpus doctrinal et autobiographique.

Le destin de l’œuvre tient du roman policier. En cela, elle participe à «l’histoire extraordinaire» du mystique en qui Robert Kanters voyait «un des plus grands aventuriers du monde spirituel».

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • surin — surin …   Dictionnaire des rimes

  • Surin — …   Deutsch Wikipedia

  • Surin — is the name of several places:* Surin, capital of the Surin Province and Surin district of Thailand * Surin Islands, an archipelago in the Andaman Sea belonging to Thailand * Surin, commune of the Deux Sèvres département , in France * Surin,… …   Wikipedia

  • surin — [ syrɛ̃ ] n. m. • 1827; var. sourin, chourin; tsigane tchouri ♦ Arg. Vieilli Couteau, poignard. « Il a fui le temps des apaches Plus de surins et plus d eustaches » (Aragon). Frapper d un coup de surin (ou SURINER v. tr. <conjug. : 1> ,… …   Encyclopédie Universelle

  • Surin — puede referirse: En Francia: Surin, comuna francesa situada en Deux Sèvres. Surin, comuna francesa situada en Vienne. En Tailandia: Surin, localidad tailandesa. Surin, provincia de Tailandia …   Wikipedia Español

  • Surin — Fréquent dans l Eure et Loir, c est visiblement une variante du nom de baptême Séverin (latin Severinus, diminutif de Severus = sérieux, sévère). On connaît une commune appelée Saint Surin, mais elle se trouve dans la Charente …   Noms de famille

  • Surin — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Cette page d’homonymie répertorie des personnes (réelles ou fictives) partageant un même patronyme. Surin peut se référer à : Patronyme Bruny… …   Wikipédia en Français

  • Surin — Original name in latin Surin Name in other language Changwat Surin, Muang Sourin, Muang Surin, Mueang Surin, PXR, Surin, Surindr, Surindra, surinthr, Сурин State code TH Continent/City Asia/Bangkok longitude 14.88181 latitude 103.49364 altitude… …   Cities with a population over 1000 database

  • surin — suren ou surin (entrée créée par le supplément) (su rin) s. m. •   Nom, dans Loir et Cher, d un cépage blanc, qui fournissait le vin de Surène servi quelquefois sur la table de Henri IV, les Primes d honneur, Paris, 1870, p. 276. (su rin) s. m.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Surin — Admin ASC 1 Code Orig. name Surin Country and Admin Code TH.29 TH …   World countries Adminstrative division ASC I-II


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.